Avertir le modérateur

  • Entre le papier et le web, un conflit social?

    Sur médiachroniques , Emmanuel avance l'hypothèse que la crise de la presse s'explique moins par une question de contenus que par un véritable clivage entre ceux qui réalisent et lisent les jounaux traditionnels et ceux qui recherchent, commentent, notent parfois l'informations sur les sites internet, ainsi qu'entre les journalistes "print" et les journalistes multimédia.


    Il affirme ainsi: "La vraie question de fond: une lutte pour le pouvoir et la friction entre classes sociales. L'internet permet l'expression d'une communauté qui ne se sent pas représentée par ses élites, ses journaux. La fracture s'étend jusqu'au coeur des rédactions, elle cisaille les partis politiques etc...
    Internet est l'instrument de la revanche des classes moyennes qui voient s'éloigner les perspectives de progression sociale. C'est le media des cols blancs qui se découvrent en voie de prolétarisation et vont s'allier très naturellement avec les professions intellectuelles de plus en plus marginalisées vis à vis du pouvoir économique.
    Parmi elles, une grande partie des...journalistes."

    Pourtant, les contenus entre Le Monde et lemonde.fr, entre Libération et liberation.fr, ne sont pas radicalement différents. Si ce n'est la dimension multimédia des sites internet de ces grands quotidiens nationaux et toutes les techniques de liens qui permettent d'approfondir un article en temps réel.

    La différence pour Le Monde serait plutôt à trouver sur son site lepost où le ton et la manière de faire remonter les informations sont franchement d'un autre genre.

    Il suffit de faire un tour sur les blogs des sites de jounaux pour se rendre compte de cette évidente prise de parole de ces lecteurs-internautes-citoyens qui souvent mettent en copier-coller d'un autre site d'info des extraits d'articles ou des liens pour argumenter face aux autres débatteurs de ces forums. Leur commentaire n'a pourtant pas toujours la reconnaissance des "professionnels de la profession" que sont les journalistes dans les rédactions print. Ils leur suffiraient pourtant de participer à ces débats on line pour ajouter à la légitimité de ce journalisme conversationnel... et à instiller la rigueur et l'expertise que parfois leur contestent les blogueurs...

     

     

     

  • Yan Pei-Ming s'attaque à Monna Lisa

     

    Yan Pei Mind.jpgYan Pei-Ming au Louvre, après Picasso-Delacroix, Jan Fabre ou encore Jeff Koons à Versailles. Le dialogue entre le passé et le présent se poursuit donc. Sous le titre  "Les funérailles de Monna Lisa", le peintre franco-chinois investit à son tour le musée parisien dans les salles grands formats français du XIXe siècle et face à la salle des Etats où sont accrochés les chefs d'oeuvre de la Renaissance italienne. Un vrai défi pour le peintre dont les grands formats bicolores (noir/blanc, rouge/blanc) relèvent évidemment d'une "académie" puisée dans sa formation chinoise.

    Il y a quelques annnées déjà, Yan Pei-Ming invité à exposer au musée des beaux-arts de Mulhouse avait déjà choisi de "revisiter" tout le musée en choisissant des confrontations avec des oeuvres classiques et anciennes de la collection locale.

    Au Louvre, Yan Pei-Ming entend livrer sa propore vision de la fameuse "Joconde" de Vinci. Après Mao, Jean-Paul II, ou plus récemment à la Fiac, Obama, l'artiste s'attaque à l'icône de la Joco.JPGRenaissance italienne.

    Informations pratiques
    Lieu

    Les oeuvres sont exposées dans les
    collections du département des
    Peintures, école française, aile Denon.
    Horaires
    Tous les jours de 9h à 18h, sauf le
    mardi. Nocturnes, mercredi et vendredi
    jusqu’à 22h.
    Renseignements
    www.louvre.fr

     

     

     

     

    Quelques oeuvres de Yan Pei-Ming...

     

    Photo 730.JPG

    Au centre Pompidou à Paris.

     

     

    P6140109.JPG

    A Art Basel

     

     

    PA240475.JPG

     

    Lors de la dernière FIAC au Grand Palais

  • Julie Le Guern et Juliette Le Roux chez e.l. Bannwarth

    Alors que la galerie d'Emilie Bannwarth va fêter son premier anniversaire, l'exposition de Julie Le Guern est encore visible jusqu'au 17 février prochain.

    JulieLeGuern.jpg

    Julie Le Guern/ ex voto

    Elle sera suivie par l'exposition des dessins de Juliette Le Roux, à partir du 20 février et jusqu'au 28 mars.

    JulietteLeRoux.jpg

    Juliette Le Roux/ dessins

    Galerie e.l.Bannwarth, 68, rue Julien Lacroix 75020 PARIS

    www.galeriebannwarth.com

     

  • La création au secours de la crise?

    "Je veux que ça bouge, je veux que ça change, je veux que la culture soit notre réponse à la crise économique mondiale (...) et pour que ça soit vrai, il faut que la création soit au cœur de cette politique culturelle que je souhaite impulser": ces propos sont ceux tenus par Nicolas Sarkozy lundi dernier lors de l'installation du conseil pour la création artistique.

    Et comme on n'est jamais mieux servi que par soi-même, le président a même décidé de présider en personne ce nouveau conseil en compagnie de sa ministre Christine Albanel. Et de s'expliquer sur cette décision: "Ma parole est plus libre que celui qui produit et qui doit faire attention à ce qu'il dit (...). C'est donc à moi de donner un coup de pied dans la fourmilière, de bousculer les choses".

    Le "coup de pied dans la fourmillière"? On attend d'en savoir plus, mais l'expression suggère que le monde de la création artistique serait au plus mal et nécessiterait des actions radicales...

    On reste sur ce schéma très hexagonal de l'intervention de l'Etat dans l'action culturelle et artistique, Nicolas Sarkozy s'inscrit ainsi dans la lignée de ses prédécésseurs depuis Malraux. Ce que vous ne pouvez seuls, l'Etat vous y aidera! Pourtant, le monde culturel n'a pas aujourd'hui le sentiment d'être aidé comme il en aurait besoin et craint bien plus la crise encore... Alors, le fameux conseil de Sarkozy va-t-il être efficace pour inverser cette tendance? "Je crois fondamentalement à la capacité de l'Etat à impulser un changement de culture, pour apprendre à mieux soutenir le processus de création", affirme Nicolas Sarkozy. Chiche!

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu