Avertir le modérateur

Internet - Page 2

  • 60 secondes sur le net

    Que se passe-t-il le temps qu'une minute s'écoule sur internet? L'agence GoGulf a modélisé cela sur uune seule image....

     

    60 Seconds - Things That Happen On Internet Every Sixty Seconds
    Infographic by- Shanghai Web Designers

  • DE (Berlusconi) ZER

    dezer.jpgLe DE...ZER est un outil web permettant de remplacer les images et les mots représentant ou citant Silvio Berlusconi. En fait, il s'agit d'un projet lancé par un groupe d'artistes et programmateurs web italiens afin de remplacer dans les pages web, les photos et le nom du premier ministre italien par des bandeaux de couleur jaune. Cette première étape de "dé-berlusconisation", permet ensuite à ses promoteurs de remplacer ces espaces vides surlignés par des images des oeuvres des artistes italiens ou internationaux.
    L'objectif est d'initier une réflexion sur internet en tant que "contexte public" et d'imaginer une nouvelle destination pour ces espaces ainsi libérés. Pour aussi, à terme, permettre aux citoyens eux-mêmes de se réapproprié ces interstices nouveaux pour leurs propres expressions.
    DE ... ZER entend clairement remplir une fonction de subversion du système des médias en regard d'abord de la situation italienne où le chef du gouvernement contrôle à titre privé un groupe média omnipotent.
    Mais l'application développée en open source peut évidemment être utilisée au-delà de sa cible première...

    VOIR le site DE...ZER

     


  • Trahi par Facebook!

    facebook_logo.jpgTrois salariés licenciés pour avoir critiqué leur hiérarchie... sur leurs pages Facebook (lire l'article de www.lalsace.fr).

    Ou comment les réseaux sociaux commencent à s'insérer dans la vie professionnelle...

    On ne sait pas encore ce que donnera la suite judiciaire de cette affaire, puisqu'aux prud'hommes employeurs et salariés ne sont pas tombés d'accord. Mais cela illustre en tout état de cause, la manière dont insidieusement les réseaux sociaux gagnent du terrain dans la vie quotidienne.

    Là où on se permettait de lâcher des vannes devant la machine à café, on commence à libérer ses humeurs sur sa page Facebook. Et du coup, à partager tout cela avec une kyrielle d'amis" plus ou moins bien intentionnés! Et dans ce contexte, tous les amis de mes amis ne sont pas fatalement mes amis... voire, peuvent même devenir de vrais ennemis.

     

     

  • Europeana: la très grande bibilothèque numérique européenne déjà victime de son succès

     

    Paris juillet 20080011.JPG

    Six millions d’objets culturels, livres, journaux, manuscrits, reproductions d’œuvres d’art, disponibles d’un simple clic : c’est le fabuleux projet de la bibliothèque numérique européenne, lancée le 20 novembre.

    À ceux qui prédisaient que le numérique allait tuer l’écrit, à ceux qui pensaient que le web c’est de la sous-culture, le lancement ce jeudi 20 novembre d’Europeana va apporter un cinglant démenti. Europeana, c’est une immense bibliothèque numérique accessible en ligne qui, d’ici 2010, devrait rendre accessibles au grand public près de six millions d’objets culturels : d’un manuscrit de Zola ou de Balzac à une reproduction d’un tableau de Rembrandt. Dès aujourd’hui, ce sont déjà deux millions de références rendues disponibles, dont 52 % par la France.
    Une « fabuleuse aventure », selon Viviane Reding, commissaire européen en charge de la société de l’information et des médias. Car ce projet, né en France de l’ambition visionnaire de Jean-Noël Jeanneney, ancien président de la Bibliothèque nationale de France, a été poussé par la commission européenne qui lui allouera 120 millions d’euros.
    La BnF, associée au Centre national du livre et au Syndicat national de l’édition, a déjà ouvert la voie avec Gallica, plus de 90 000 ouvrages numérisés (dont les titres de presse), 80 000 images et documents iconographiques, ainsi que des dizaines d’heures de sources sonores.
    Mais l’émergence de cette bibliothèque européenne sur internet constitue aussi une forme de réponse aux appétits du géant commercial Google qui avec News Archive Search et Google Library project a devancé le mouvement offrant déjà aux internautes un catalogue en ligne (associé à son moteur de recherche), d’une dizaine de millions d’ouvrages numérisés.
    Pour Benoît Paumier, inspecteur général des Affaires culturelles au ministère de la Culture, s’exprimant en août dernier lors de la conférence des ministres européens, « Le patrimoine culturel à portée de clic », Europeana, « c’est un projet essentiel pour la valorisation du patrimoine culturel européen et l’accès de tous les publics à notre culture. Il garantit notre présence, à nous européens, dans la nouvelle géographie des savoirs liée au développement de la société de l’information et de l’économie de la connaissance ».

    A peine lancée, et face à l'affluence des internautes, le portait d'europeana a été onbligé de fermer... Espérons que techniquement cela suive pour qu'effectivement cette bibliothèque en ligne soit accessible à tous!

    Dominique Banwnarth

    (*)voir le site www.lalsace.fr

    VOIR
    Le site Europeana
    : www.europeana.eu
    Le site de Gallica : http://gallica.bnf.fr/
    Le service de Google : http://books.google.fr/

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu