Avertir le modérateur

médias - Page 2

  • Famille, éducation, médias?

    Après les restrictions d'affichage en kiosque pour les titres, journaux et magazines, afin de protéger les mineurs, le gouvernement semble vouloir étendre ces mesures aux nouveaux médias. En tout cas, la ministre de la Famille, Nadine Morano, a demandé à Agnès Vincent-deray (ex-sage du CSA, le conseil supérieur de l'audiovisuel) de présider une commission qui devra pondre un rapport sur le thème "Famille, éducation, médias".

    Quels sont ces nouveaux dangers auxquels s'exposent les enfants en consommant des médias? De la télévision à internet en passant par les jeux vidéos, la gamme des possibles dérives reste ouverte.

    La commission en question réunira donc des spécialistes de ces médias et de l'enfant: représentants de l'univers de la radio, de la télévision et d'internet, mais aussi sociologue ou pédopsychiatre...

    L'un des dangers les plus évidents que peuvent déjà mesurer certains parents est loa sur-consommation de ces médias chez certains jeunes. L'addiction médiatique en somme que ces générations n'ont pas pour les médias traditionnels que sont les jounaux...

  • Les Français dépensent en moyenne 2270 euros par an dans les nouvelles technologies

    Les Français dépensent en moyenne 2 270 € par an dans les nouvelles technologies (TV, téléphonie, internet, PC, consoles de jeux...) et les médias (presse, cinéma, musique), hors redevance audiovisuelle, c'est ce que révèle une récente étude de Médiamétrie. (*)

    L'enquête montre que les ménages français affectent "aux alentours de 8% de leur revenu" à des dépenses dans les nouvelles technologies.

    Ce pourcentage augmente encore chez ceux qui gagnent moins de 15 000 € par an et qui y consacrent près de 17% de leurs revenus.

    la présence d'enfants dans le foyer fait aussi varier ces comportements d'achat;: dans les familles où l'on compte des  enfants âgés de 11-24 ans, les dépenses passent à 2 920 € par an.

    Dans quels produits investissent les Français?  La téléphonie fixe et mobile qui arrive en tête (plus du tiers), devant l'audiovisuel (24%) et l'internet (10%). Le coût des abonnements équivaut à la moitié du budget, tandis que les équipements comptent pour 32%. 85 % des foyers français sont équipés d'un mobile, 35 % d'un écran plat, et 38 % d'une console de jeux.

    18% du budget se répartissent sur la presse, les loisirs numériques (logiciels de jeux vidéo, vidéos, musique et cinéma).

    (*) Observatoire des dépenses médias et multimédias (OD2M) enquête réalisée en mai-juin 2008 auprès de 1 500 foyers en France.

     

  • Sports: la guerre du low-cost est déclarée

     

    Michel Moulin avec 10 Sport, le groupe Laffont, et maintenant le groupe Amaury... la guerre des journaux sportifs est déclarée!

    C'est l'ancien patron de la Comareg (groupe Hersant Média) qui a ouvert le feu en annonçant qu'il allait lancer un nouveau quotidien sportif. Comment? Oser défier LE journal de référénce, à savoir L'Equipe?

    Contre-attaque du groupe Amaury éditeur de L'Equipe et du Parisien/Aujourd'hui en France qui annonce tout de go le lancement d'un nouveau titre, Aujourd'hui Sport. "Face à l'arrivée d'un concurrent sérieux, nous n'avons pas le choix. L'Equipe réagit aussi en améliorant sa formule. Cela dit, nous pensons qu'il y a un lectorat pour les journaux à 0,50 €. Les gratuits ont amené une nouvelle clientèle pour la presse quotidienne. Difficile de la quantifier, mais l'accueil des publicitaires est formidable", explique aujourd'hui dans Le Parisien Louis Gillet, responsable de la publicité du futur nouveau quotidien sportif du groupe Amaury.

    Entretemps, l'éditeur Robert Laffon avait aussi fait savoir qu'il allait créer un nouveau quotidien consacré au football, Le Foot mais qui ne sera opérationnel que d'ici janvier 2009 mais sera aussi proposé à la vente à seulement 60 centimes d'euro.

    Après Vendredi, il y a deux semaines, deux nouveaux titres seront donc en kiosque dès lundi prochain 3 novembre: 10 Sport et Aujourd'hui Sport.

    Ces lancements ouvrent aussi la brèche des "low coast" en France. En effet, entre la presse payante traditionnelle et les gratuits, c'est une nouvelle offre qui est proposée aux lecteurs, des journaux affichés au prix de 50 centimes d'euros seulement (prix annoncé par les deux projets).

    Les deux nouveaux quotidiens sportifs seront au format tabloïd et compteront 24 pages. Ils seront diffusés sur tout le territoire français et paraîtront 7 jours sur 7.

    Le 10 Sport s'appuiera sur une rédaction d'une vingtaine de journalistes et bénéficiera de l'apport de contenus de la nouvelle agence du groupe RMC Sport. Deux tiers de l'éditorial sera entièrement consacré au football. Et parmi les chroniqueurs vedettes invités dans cette nouvelle formule figurent le footballeur Daniel Bravo ou le rugbyman Fabien Galtié.

     

    En face, Jean Hormain pour le groupe Amaury disposera d'une rédaction de 35 journalistes et invitera la plume de l'ancien champion du monde de 98, Emmanuel Petit aux côtés de son chroniqueur déjà très médiatique Pierre Ménès. Un lancement qui sera "doublé" dès le premier jour d'un site Internet «centré sur l'information et l'interactivité. «Notre ambition n'est pas d'être exhaustif, précise Jean Hornain. À la différence de L'Équipe, la lecture sera plus rapide, le contenu plus compact, plus simple mais aussi plus “coup de poing”.

    Pour ce qui est de l'Equipe, après beaucoup de départs à sa tête, on attend toujours la nouvelle formule du grand quotidien sportif qui mettra peut-être tout le monde d'accord sur le terrain!

    En tout cas, il va y avoir du sport...

     

     

     

     

     

     

  • Le gratuit n'est pas un modèle pour le payant

    Gratuits contre payants: le match est-il encore d'actualité? Disons que la partie n'est pas finie mais que le résultat attendu n'est certainement pas la victoire ou la défaite de l'un ou l'autre. Match nul donc? Peut-être, car finalement la question de la presse qu'elle soit gratuite ou payante est celle de ses lecteurs. De là à dire que la presse écrite payante a encore de l'avenir, il y a un pas que certains n'hésitent pas à franchir, avec comme enjeu de trouver "l'offre qui justifiera un acte d'achat. Les éditeurs n'ont certainement pas intérêt à essayer simplement de reproduire le modèle des gratuits (petits formats, infos brèves, conso, people, zapping de l'actu) en pensant que les lecteurs seraient soudain convaincus que ce qu'ils ont déjà gratuitement ils vont le payer désormais pour sauver la presse! Jean-Michel Arnaud, Président de Metro France dans sa réponse aux propos du Président de la République Nicolas Sarkozy, lors de la conférence de presse sur Les Etats Généraux de la Presse suggérait l'idée suivante: "Journaux gratuits et payants sont deux formes de presse complémentaires que distingue essentiellement leur modèle économique. Les gratuits ont attiré un nouveau lectorat (1 lecteur sur 3 de Metro ne lisait pas la presse écrite), plus jeune, séduit par une information rapide, pédagogique, et agréablement mise en scène. Cette forme de presse a créé de nouvelles habitudes de consommation de l'information écrite, et participe, à sa manière, aux bons résultats de la presse quotidienne d'information générale en termes d'audience. Et ce, dans un contexte de démocratisation de l’accès à l’information via Internet. Opposer ces deux modèles n'apporte pas de solution aux problèmes structurels et commerciaux de la presse écrite. J'espère que nous serons invités à nous exprimer sur ces sujets, ne serait-ce que par respect pour les plus de 5 millions de lecteurs quotidiens de la presse gratuite". Jean-Michel Arnaud, Président de Metro France en réponse aux propos du Président de la République Nicolas Sarkozy, lors de la conférence de presse sur Les Etats Généraux de la Presse.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu