Avertir le modérateur

art contemporain - Page 3

  • Jeff Koons réveille les descendants de Louis XIV

    Les effets colatéraux de l'exposition jeff Koons au château de Versailles sont parfois surprenants. Ainsi, cette procédure d'urgence introduite ce samedi pour demander l'interdiction de cette exposition et diligentée par le prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme, qui se présente comme le "descendant en droite ligne de Louis XIV"!

    Quel est le grif retenu? "profanation et atteinte au respect dû aux morts". Il dépose sa requête au nom du "droit immémorial", pour "tout membre de l'espèce humaine", "au respect de ses aïeux" et "à vivre sans profanation de ses ancêtres", et au nom du "droit à accéder à la connaissance du patrimoine sans contrainte pornographique".

    Vous avez dit pornographique? Les 500 000 visiteurs déjà passés devant les oeuvres de Koons à Versailles, au château et dans les jardins, n'ont pourtant pas été mis en présence d'objets ou de scènes choquant la moralité ordinaire du citoyen... Mais , le bon prince se souvient sûrement des sulfureuses images de Jeff Koons allongé sur la Cicciolina, la star italienne du cinéma pornographique qui a croisé sa vie et son oeuvre.

    Un homard ou un chien géants ont-ils quelque chose à voir avec ce que le descendant de Louis XIV accuse d'agir "comme ressort publicitaire destiné à promouvoir une star étrangère du porno au détriment de l'art français"?

    Que ne ferait-on pour faire parler de soi!

    En attendant, l'exposition est prolongée jusqu'au 4 janvier prochain.

     

     

     

     

  • "Regionale" inaugure la "première fois" de la Fonderie

    Sous le titre "La première fois", le nouvel espace dédié à l'art contemporain de Mulhouse étrenne ses 800 m2 d'exposition. Située dans l'ancienne Fonderie de la SACM (bâtiment emblématique d'une architecture béton construit en 1924 et sauvé de la démolition), le nouveau centre d'art a choisi de s'appeler "Kunsthalle", s'inspirant en cela de la tradition des Kunsthalle allemandes et suisses voisines.
    Ce projet porté par l'Association de préfiguration du Centre d'Art de la Fonderie et son chargé de mission, Jean-Luc Gerhardt, est né d'une volonté municipale et plus particulièrement de celle de l'adjoint à la culture, Michel Samuel6Weis, amateur d'art et grand collectionneur.

    La "Première fois" donc, c'est l'édition 2008 de l'opération Regionale qui réunit une douzaine de lieux dans la Regio, ce territoire entre Mulhouse, Bâle et Freiburg, triangle de vie franco-germano-suisse.

    PB270552.JPG

    Voici ce que Jean-Luc Gerhardt et David Cascaro, comissaires de l'exposition Regionale 9, nous disent à propos de cette première mulhousienne:

    "Pour la première fois, des artistes vont s’installer à la Fonderie. Pour la première fois, ils vont disposer des oeuvres dans cet espace.Instables ou magiques, les premières fois sont toujours de curieuses expériences.Chargée d’histoire et de mémoire collective, la Fonderie peut intimider. Cet espace qui offre une nouvelle liberté n’a pas quitté notre esprit durant la sélection. Nous avons décidé de planter le drapeau de l’art comme les inventeurs d’une terra incognita. A l’image du Drapeau maintenu en équilibre par les éléments ayant servi à sa construction (2007) de Laurent Bechtel, l’exposition « La première fois » est une sorte de
    maquette précaire. Cette balise donnera aux artistes un repère pour planter leur tente ou poser leurs valises. Certains disposeront seulement des images. D’autres bâtiront des pièces plus imposantes, oeuvres-demeures ou oeuvres-panoramas. A l’image de ce plateau d’un seul tenant, les travaux seront exposés sans cloisonnement. Pour la première fois, il s’agira d’affecter de nouveau un lieu désaffecté. Pour la première fois, des artistes vont s’installer à la Fonderie. Pour la première fois, ils vont disposer des oeuvres dans cet espace."

    Les artistes

    • Laurent Bechtel (F)
    • Leif Henderson Bennett (CH)
    • Françoise Caraco (CH)
    • David Heitz (D)
    • Akiro Hellgardt (D)
    • Sabine Hertig (CH)
    • Dominique Koch (CH)
    • Kathrin Kuntz (CH)
    • Patrick Leppert (CH)
    • Catrin Lüthi K. (CH)
    • Hansjörg Palm (D)
    • Leta Peer (CH)
    • Wolfgang Rempfer (D)
    • Suzanne Schär et Peter Spillmann (CH)
    • Verena Schönhofer (CH)
    • Camilla Schuler et Brigitte Gierlich (CH)
    • Kathrin Schulthess et Daniel Spehr (CH)
    • Tom Senn (CH)

    http://www.regionale9.net/

    Informations pratiques

    Exposition ouverte du 28 novembre 2008 au 18 janvier 2009
    de 12h à 18h du mardi au jeudi et de 11h à 18h du vendredi au dimanche
    Fermé les lundis et jours fériés ainsi que du 24 décembre 2008 au 3 janvier 2009 inclus.
    Entrée libre
    Visites guidées
    Dimanches 7 et 14 décembre 2008 à 14h et sur rendez-vous.
    Adresse
    La Kunsthalle Mulhouse
    Centre d’art contemporain
    16, rue de la Fonderie
    F 68093 Mulhouse Cedex
    Tél : +33 (0)3 89 46 19 77 (provisoire)

    Transports publics
    Bus : Ligne 10, «Fonderie»
    Ligne 15, «Molkenrain» + 5 min. à pied
    Ligne 20, «Manège» + 5 min. à pied
    Tram : ligne 2, «Tour Nessel» + 5 min. à pied

     

  • FIAC: les remèdes anti-crise

    PA240473.JPG
    Frieze à Londres avait déjà donné la tendance, la FIAC si elle n'a pas donné l'impression de surfer sur le bonheur extrême d'anciennes poussées spéculatives, aura cette année passé sereinemennt le cap de la crise... Et la profusion d'événements proposés cette année du Grand Palais à la Cour Carrée en passant par les Tuileries, aura encore ajouté à l'intérêt de l'édition 2008.

    "Les gens savent qu'une oeuvre d'art ne peut que prendre de la valeur", suggère par exemple le galériste français, membre du comité de sélection de Fiac, Michel Rein. Sous la nef du Grand Palais, les affaires continuent donc pendant la crise, avec des valeurs garanties surtout.
    Chez Frédéric Giroux à la Cour Carrée, même son de cloche "ça se passe bien", résume le galériste parisien. D'ailleurs, du côté de la Cour Carrée, on sent même une plus grande frénésie. Les achats du Centre national des Arts plastiques jalonnent aussi ce parcours et le Prix Marcel Duchamp, décerné au Mulhousien Laurent Grasso ajoute encore au caractère positif de l'ensemble. Tout va bien donc. Et les 100 collectionneurs mentionnées dans l'oeuvre de Jota Castro présentée à Frieze et intitulée "Motherfuckers never die" sont toujours là pour confirmer cela...

  • Slick, le Off de la FIAC au Centquatre

    PA230423.JPGLa 3e édition de SLICK, le salon Off de la FIAC, s'est installée au Centquatre, nouveau lieu culturel parisien réalisé dans les anciens locaux géants des pompes funèbres... rue d'Aubervilliers dans le 20e arrondissement.

     

    Sur 2500 m2 seulement (le Centquatre en propose en tout 39 000 !), 58 galeries ont relevé le pari de présenter, en marge du grand rendez-vous de la FIAC (voir prochain blog), les tendances de la jeune création. 53 % des galeries sont parisiennes, 26% internationales (Belgique, Chine, Croatie, Espagne, Italie, Royaume-Uni, USA) et 21 % françaises hors Paris.

    Trois galeries déjà établies sur le marché : Patricia Dorfmann,  Claudine Papillon, Catherine
    Issert ont décidé pour cette nouvelle édition d’utiliser Slick comme une plateforme pour leurs DORFMAN.jpgjeunes artistes.

    Les organisateurs soulignent le fait qu'"au regard des dossiers de participation, plusieurs galeries mettent en avant les relations entre l’art, le politique et le social. Le directeur de la ADN Galeria semble par exemple apprécier tout particulièrement les installations humoristiques et politiques. A travers son projet «When The Future Was Not Going To Happen, Art Took Care Of Itself », Creative Thriftshop questionne le rôle de l’artiste dans la société."

    "Le mouvement de l’art urbain sera présent à travers quatre galeries parisiennes : la Galerie Patricia Dorfmann, la Galerie W, le Studio 55. La Galerie Barnoud et la ADDICT Galerie exposent elles aussi des représentants de ce mouvement."

    PA230435.JPG"Certaines galeries se spécialisent autour d’un medium ou d’une technique. Trois d’entre elles exposent uniquement les arts de l’image en mouvement et du numérique (Galerie numeriscausa, Galerie Duplex, Heartgalerie et C.A. Galerija). D’autres révèlent à travers leur programmation un intérêt marqué pour le dessin et la vidéo (Galerie Pascal Vanhoecke) ou la peinture (Galerie Charlotte Norberg, Galerie Trafic et Galerie Deborah Zafman)." indique encore le dossier de presse de la manifestation.

    A noter encore la présence de la Galerie Schirman & de Beaucé nouvellement installée dans le Marais à Paris, Lacen Galerie, la Galerie Bonneau-Samames, la Galerie Dukan et Hourdequin, ACDC et la Galerie Griesmar & Tamer, les artistes de la Galerie LHK qui exposera deux artistes français, des Marseillaises Porte Avion et VF Galerie, de la Niçoise Espace A VENDRE bientôt installée à Paris, de la Galerie Motte & Rouart, d’Eponyme Galerie, de la Galerie Jérôme Ladiray, d’ADDICT Galerie, d’Art Jingle Contemporary, de Kernot ART et de la Granville Gallery particulièrement attirée par l’Art Conceptuel et la toute jeune galerie Betrand Grimont.

    Deux galeries ont choisi de mettre en avant un artiste : la Galerie Deborah Zafman expose Michel Gouéry, la Galerie blue square présente l’artiste russe Gluklya. Certaines galeries choisissent de soutenir la création d’un pays en particulier. Installée en France, la Hagelleria représente des artistes israéliens. The French Art Studio de Londres promeut les artistes français. La galerie espagnole UNA installée à Paris représente la scène ibérique. La Galerie blue square représente la scène artistique russe contemporaine. La first gallery présentera à Slick 08 une majorité d’artistes italiens. Enfin, la Galerie Sycomore Art travaille entre la France et le Brésil et expose uniquement des artistes de ces deux pays.

    PA230432.JPGMiss China présente « Face To Face, Cheek To Cheek ». La galerie invite des artistes femmes et des artistes hommes à se répondre dans un face à face. Semiose galerie – éditions : l’éditeur devenu galerie à l’occasion de Slick 07, subdivise son stand en deux espaces. Côté édition, il fête les dix ans de sa maison d’édition en produisant en collaboration avec 20 artistes, 20 sérigraphies vendues 100 euros l’unité présentées dans un supermarché éphémère, elles contrastent avec la sélection de pièces importantes et représentatives du travail de six artistes de la galerie. La Red Truck Gallery de Nouvelle Orléans s’atèle à ne représenter que sept artistes dont les travaux jouent sur l’idée d’art populaire du sud des Etats-Unis.

     

     

    PA230428.JPGLa Galerie Bannwarth décide de changer quotidiennement une partie de l’accrochage de son stand. La jeune galeriste Emilie présente ainsi
    ses coups de coeurs en peinture, photo, sculpture et vidéo. La Galerie Defrost présente «Trouble in mind», un accrochage autour de l’idée d’altération possible de notre perception du réel. La perte des repères, par la sensation ou la perception de figures et d’espaces dénaturés. La Galerie Norbert Pastor présente des oeuvres rassemblées autour des notions de spatialité et de transversalité. La Galerie Dix9 expose des artistes travaillant sur le temps, à la recherche du passé dans un monde en mutation. Enfin, en présentant la cohérence stylistique d’artistes aux univers différents (Pierce est issu de la Royal Academy School, Popay et Kross sont des figures incontournables du graffiti), Estace propose une découverte de l’art organique.

    Enfin au plan international, pn peut voir les Belges Annette de Keyser, la Galerie Frédéric Desimpel et Annie Gentils Gallery, les Italiennes nt art gallery et Furini Arte Contemporanea et les Américaines th!nkART et Virgil de Voldere Gallery et les Britanniques Cynthia Corbett gallery et Vanessa Suchar de retour en France et Focus Gallery de Dubai.

    A noter que Slick est encore ouvert ce lundi 27 octobre de 11 h à 17 h.

    VOIR AUSSI L'ALBUM PHOTO CI-CONTRE

     

     

     

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu