Avertir le modérateur

art contemporain - Page 4

  • Ils sont tous à Slick :Daniel Askill et les artistes de la galerie e.l.Bannwarth

    ASKILL1.jpg

    Retrouvez tous les artistes de la galerie e.l.Bannwarth à SLICK , l'autre foire d'art contemporain qui se tient jusqu'au 27 octobre au 104  dans le 19e à Paris. Parmi eux, le stand accueillera notamment l'artiste Daniel Askill qui présente également jusqu'au 30 novembre une installation vidéo intitulée "We have decided not to die" à la galerie de la rue Julien Lacroix.

    SLICK STAND J11 (salle 400: attention suivre le fléchage et les médiatrices...). Entrée 104, rue d'Abervilliers (métro Riquet).

    Vendredi de 11 h à 20 h

    Samedi de 11 h à 22 h

    Dimanche de 11 h à 20 h

    Lundi de 11 h à 17 h?


  • Louvre, Versailles, Fontainebleau: l'art contemporain s'invite dans l'Histoire

    Copie de P5240148.JPGAprès Jan Fabre au Louvre, voici Jeff Koons au château de Versailles et le Palais de Tokyo qui investit le château de Fontaibleau avec une quinzaine d'artistes d'aujourd'hui... La confrontation de l'art contemporain et des ors de jadis suscite évidemment le débat. Mais il ne faudrait pas croire qu'a priori les critiques négatives l'emportent sur l'accueil positif de cette cohabitation.

    Jeff Koons explique (*) sa démarche en invoquant justement le cadre préexistant d'un château dédié dès sa réalisation à "l'exposition" du Roi et des manifestations de son pouvoir, de ses goûts...

    "Le Roi-Soleil avait ce pouvoir absolu de création" affirme l'artiste, "Je crois que mes oeuvres, h_4_ill_1094027_koons.jpgplacées dans l'environnement des symboles du XVIIe et du XVIIIe siècles, dans leur architecture, dans leurs arts décoratifs, vont s'y attacher. D'abord parce que j'aime profondément ce qui est baroque ou proche du baroque. Il me semble que le baroque manifeste le pouvoir absolu de la création".

    (*) Voir l'article de Philippe Dagen dans Le Monde et l'interview complète de Jeff Koons.

    (**) Voir auss2008dpexpotokyo.JPGi le portfolio publié sur le site du Monde

    Marc-Olivier Wahler, patron du Palais de Tokyo convoque pour sa part plusieurs artistes à Fontainebleau: Daniel Firman et son éléphant en équilibre sur sa trompe (voir photo), Werner Reiterer qui scotche son animal au plafond, Roman Signer, Gianni Motti, Urs Fischer... entre autres.

  • Jan Fabre au Louvre

    364094507.JPGRécemment s'est achevée au Louvre, l'exposition "L'ange de la métamophose"

    Le Louvre présentait sous ce titre, les oeuvres de l’artiste flamand Jan Fabre. Une carte blanche donnée au plasticien-chorégraphe dans les salles consacrées aux grands maîtres du Nord (Van Eyck, Rubens, Bosch…) qui interpelle le visiteur sous le titre « L’Ange de la métamorphose ». Fabre remet en jeu son langage habituel (utilisation du sang, d’insectes…) et revisite les grandes thématiques de ces collections : la mort et la résurrection, la puissance et les vanités humaines, l’argent, la folie. Une trentaine de dessins, sculptures et installations jalonnent ce parcours troublant par moments.
    Jan Fabre en tout cas signe là une intervention tout à faire intéressante qui entraîne le visiteur dans une nouvelle découverte des collections.

    Voici en album ci-contre, quelques images de cette présence inédite dans les collections du grand musée parisien.

     

  • Art Basel Unlimited


    • Art Basel Unlimited c'est une autre manière de prendre la température du marché de l'art, d'un point de vue plus spectaculaire - le principe des installations donne une autre ampleur à la perception du travail d'un artiste en regard des accrochages plus traditionnels de Art Galleries.

    1133412289.JPGCette année, deux tendances plutôt remarquées: la première liée à l'utilisation du média film 16 mm et son ballet de projecteurs comme chez Damiàn Ortega ("Nine types of Terrain" présenté par la galerie White Cube), Joachim Koester ("Morning of the Magicians présenté par la galerie Mot de Bruxelles) ou encore Adrià Julià ("A Means of Passing the Time" chez Lorenzo Madrid). Rodney Graham (galerie Lisson Londres) investit carrément le 35 mm avec un dispositif en boucle assez impressionnant et quasi hypnotique pour présenter un film de 5 mn "Torqued Chandelier Release".

    La seconde, des propositions très politiques. Peu d'éclats globalement, mais un discours artistique plutôt pertinent et parfaitement calibré.

     

    Voici quelques oeuvres pour illustrer ce constat:

    Le chinois Qiu Anxiong "Staring into Amnesia", installation dans un wagon des chemins de fer chinois.

    1434798721.JPG

     731057654.JPG

    1364418198.JPG

     1759863601.JPG

     

    "Hotel Democracy" de Thomas Hirschhorn

    674189601.JPG

    357529745.JPG

     

     

     

     

     

     

    Fabrice Gygi "La vigie" 

    1871653873.JPG

     

     

     

     

     

     

     

    Citons encore Ian Anüll et ses "Dormeurs" ou Mark Dion pour "Fieldwork 4, a collaboration project with the natural History Museu, London".

    Voir aussi l'album de Art Basel 39 ci-contre ou voir le catalogue en ligne de la foire 2008.

     

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu