Avertir le modérateur

journalisme - Page 4

  • Le journaliste multimédia reste un journaliste

    medium_remington2_1878.jpg
    Quel métier ferons-nous demain ? Sûrement le même qu’aujourd’hui si l’on accepte l’idée que le journalisme ne se confond pas avec le support sur lequel il s’exerce. Alors les journalistes d’hier, ceux d’aujourd’hui et ceux de demain seront-ils les mêmes, mutants professionnels perpétuels ou faudra-t-il de « nouveaux journalistes » (comme il y eut jadis des « nouveaux philosophes » dont il faudra encore m’expliquer l’intérêt…) ?
    En d’autres termes, Médiacafé http://mediacafe.blogspot.com/2006/10/faut-il-runir-les-rdactions-du-print.html pose la question de la fusion des rédactions papier et web. Qui dit fusion dit confusion crient déjà certains confrères, persuadés qu’écrire un papier qui court sur la moitié d’une page sur un sujet avec trois intertitres relève plus du journalisme et de la qualité de l’information que de « poster » une info sur un blog et de « tchatcher » avec ses lecteurs !
    L’époque où l’on tapait encore à deux doigts sur des machines à écrire – avec cette poésie du cliquetis façon film série B américaine, clope au bec et téléphone coincé entre l’épaule et l’oreille – n’est pas si lointaine que cela. Le passage au clavier numérique n’aura changé que la technique de traitement de texte (exit, le stypex, la colle et les ciseaux), peut-être un peu la manière d’écrire, de par la facilité de corriger ou de modifier plus simplement un texte. Peut-être aussi une meilleure évaluation – avec les systèmes de comptage des logiciels de traitement de texte – de la longueur des papiers ; d’autant que parallèlement le systèmes éditoriaux ont eux aussi évolué et le pré-calibrage des textes est devenu plus précis encore.
    Bref, tout ce petit monde du papier vivait sa vie tranquille à écrire comme au bon vieux temps mais sur un nouvel outil simplement. Mais internet a bousculé la donne en ouvrant soudain le monde et les sources d’information du reporter. Le copier-coller s’est répandu permettant déjà la duplication de textes, de nouveaux montages d’articles ou tout simplement pour les plus paresseux du pompage de dossiers de presse !
    Quel rapport me direz-vous avec le multimédia ? Tout simplement, le multimédia relance la machine à écrire l’info en lui donnant des yeux pour voir, des oreilles pour entendre. La photo statique de la page imprimée s’anime soudain ; le texte se met à parler ; le lecteur au lieu d’être cité et voir ses propos réécrits, synthétisés, tronqués, détachés de leur contexte, prend directement la parole et s’épanche quasi librement sur son blog. Et en plus, il peut dire ce qu’il pense de l’information mais aussi de la manière de la traiter par les médias. Il va même parfois jusqu’à donner une note au travail du journaliste !
    Face à tous ces nouveaux paramètres on comprend l’angoisse du journaleux cramponné à son pouvoir d’écrivant et de sachant. Du coup, doit-il résister jusqu’au dernier bout de colonne imprimée face à ces nouveaux modes de production et d’échange de l’information et ces nouveaux rapports avec le monde environnant ?

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu