Avertir le modérateur

élections

  • Des chiffres qui parlent

    medium_Projet1.4.jpgQuel est aujourd'hui en France le premier quotidien d'information? C'est 20 Minutes qui grimpe sur la première marche du podium défini par l'étude EPIQ 2006-2007. Avec 2,4 millions de lecteurs, le journal gratuit progresse encore cette année de plus de 12% par rapport à l'an passé. Il précède aussi le quotidien L'Equipe qui a longtemps détenu la palme du quotidien le plus lu, mais qui reste quand même le journal... payant le plus lu selon la même étude, avec tout de même 2,3 millions de lecteurs!

    20 MINUTES + METRO = 4,4 millions de lecteurs

    On peut bien sûr s'interroger sur la mesure d'audience d'un titre distribué gratuitement dont le tirage n'est pas contrebalancé par une performance commerciale pure. Mais, ce serait là une défense mesquine car, gratuit ou pas, le phénomène 20 Minmedium_PODIUM.3.JPGutes est bien réel et ses lecteurs aussi. D'ailleurs, l'autre gratuit Métro fait un bond en avant de près de 28 % d'une année à l'autre et affiche aussi 2 millions de lecteurs au compteur.

    L'EFFET "SARKOZY"? 

    L'année électorale aura toutefois dopé aussi quelque peu les ventes d'autres nationaux qui montraient ces dernières années de nets signes d'essoufflement. Avec + 2,4 % pour Le Monde, + 0,6 % pour Libération et + 0,3 % pour Le Figaro, la presse dite de qualité recueille les miettes de l'engouement médiatique pour les présidentielles. Une embellie qui a aussi profité au secteur des magazines qui réalise un honorable + 0,7%.

    LES NEWS AUSSI 

    Les mesures d'Audipresse confirment cet effet électoral. Les hebdos d'information tirent encore mieux leur épingle du jeu électoral: +11,2% pour les quatre news magazines Le Nouvel Obs, Le Point, L'Express et Marianne. Ce dernier titre fait encore mieux que les autres avec un flatteur + 18,6 % (pour 1,5 million de lecteurs estimé) grâce certainement à un positionnement plus original et impertinent que ses confrères.

    Mais une hirondelle, même sarkozienne, ne suffit peut-être pas à faire le printemps. Attendons donc le suivant (de printemps) avec les municipales et les cantonales, que la presse quotidienne, régionale et locale, espère elle aussi florissant!

     

     

  • A vos blogs citoyens!

    Les récents scrutins électoraux ont montré combien internet était devenu un levier important des processus de communication d'une part, mais aussi une plateforme nouvelle de développement du débat, voire de ce que certains, comme Alain Duhamel, désignent comme la démocratie d'opinion.,

    L'univers des blogs a largement été investi par les candidats, les partis, mais aussi nombre d'individus qui ont trouvé là un terrain d'expression inespéré. On a beaucoup voté aux présidentielles et tout le monde y a vu l'effet positif d'une réconciliatiion entre la politique et le citoyen.

    Las, aux législatives, la fièvre est retombée. Le débat va-t-il maintenant se poursuivre sur le net? La dernière vague virale des vidéos de Sarkozy au G8 semble indiquer que les nouveaux acteurs qui sont de sacrés blogueurs ne vont pas relâcher leurs efforts.

    Face à cela, la presse "traditionnelle" se peopolise encore un peu plus avec la récente affaire conjugale du couple Royal-Hollande qui alimente la chronique politique alors même que le PS part en déconfiture. De là à ce que certains y voient une relation de causes à effet...

    Comptons donc sur l'agora numérique des blogs pour contrer tous ces effets anecdotiques de la vie politique et instaurer une "conversation" politique plus intense et permanente!

     

     

     

  • Le web a-t-il une influence sur les électeurs?

    24% des électeurs internautes confessent qu'ils pourraient être influencés dans leur vote par Internet (sites web, e-mails, blogs, vidéos), c'est ce que nous apprend un sondage réalisé pour RTL par Novatris/Harris Interactiv.

    Mais 71% des électeurs interrogés affirment au contraire ne pas être sous l'influence de la toile dans leur choix citoyen.
    Pourtant entre internautes le débat est parfois vif et nourri sur les blogs. Les bloggeurs hyperactifs sur le web ne réussissent pourtant pas à modifier les intentions de vote de ceux qui les lisent: le sondage en question indique en effet que
    75% des personnes interrogées estiment qu'elles ne sont pas en mesure d'influer sur le vote des autres via Internet, contre 25% qui sont d'un avis différent.

    Alors, peut-être faut-il d'abord croire à la vocation de lieu de discussion et de débat d'internet, une sorte de creuset d'idées d'un peu partout, de tout un chacun, une addition de points de vue que ne ferait donc pas une opinion plus générale et mesurable électoramement.

    La notion de démocratie participative - ce que le philosophe Michel Onfray désigne par le terme de "Barnum participatif" - peut certes s'alimenter en "citations" venues du "peuple" communiquant, mais peut-elle pour autant légitimer cette prise de parole comme l'expression structurée d'attentes et de besoins auxquels les programmes électoraux devraient apporter des réponses politiques. L'addition d'opinions - ici donc dans une configuration de démocratie d'opinion qui incite certains candidats à jouer de la corde populiste - ne fait certainement pas l'opinion générale, ni le score électoral, a fortiori elle ne donne pas non plus les garanties d'une plateforme spontanée et émergente (façon crowd sourcing) crédible pour les candidats.

  • Le Dauphiné lance son site spécial "présidentielle 2007"

    medium_quelcandidatdauphine.jpg

    medium_daup.jpg Le Dauphiné Libéré lance son nouveau sité consacré aux élections sous le titre quelcandidat.com

    C'est plutôt bien fait et ludique. Vous pouvez ainsi savoir à quel candidat vous ressemblez le plus ou vous lancer plus franchement dans ce qu'on appelle le "journalisme citoyen" appliquant ainsi la formule qui donne le titre au blog de Benoit Raphael - l'un des promoteurs de cette offre - "Demain, tous journalistes". 

    Vous pouvez aussi "voter", voir des vidéos, suivre l'actualité de la campagne et vous repérer dans le temps grâce à un compte à rebours sans oublier de poser vos questions aux candidats.

    Une initiative astucieuse qui ravira les internautes déjà consommateurs de sites politiques.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu