Avertir le modérateur

MUSEE

  • Musée du Louvre à l'export (suite)

    medium_358402806_bcdeb86208.jpgFaut-il exporter nos musées? On en a déjà parlé à propos du projet du Musée du Louvre de présenter une partie des oeuvres de sa collection dans un futur musée à Abou Dhabi en exportant par la même occasion le label du Louvre.

    Jack Lang, qui avait déjà soutenu cette initiative vient de redire son adhésion à cette démarche dans un point de vue largement argumenté que publie le journal Le Monde dans son édition du 1er février.

    Sous le titre "Le Louvre, un musée universel", l'ancien ministre socialiste de la culture apporte sa caution à ce projet porté par le président du grand musée français, Henri Loyrette, "pour un plus grand rayonnement de l'excellence des musées français et de leurs personnels", plaide Jack Lang.

    Evoquant l'histoire du Louvre, le député socialiste, suggère qu'il "existe un Louvre sans frontière, un Louvre "hors le Palais" qui s'identifie à la France, à son patrimoine, à son histoire, mais aussi à son éclat, à ses missions de diffusion du savoir".

    Rappelant au passage quee le Louvre a ouvert en 2003 un département des arts de l'islam qui nourrit une coopération nouvelle avec les pays du Proche et Moyen Orient, Jack Lang s'exclame: "Il y aurait vraiment une incongruité à refuser de prêter à l'étranger nos propres trésors".

    Et à refuser les millions d'euros des émirs mécènes! Et qu'on se le dise: "L'argent privé est nécessaire, s'il ne se substitue pas aux efforts de l'Etat. Il faut être vigilant, mais il n'y a pas de quoi pousser des cris d'orfraie".

    Encore une pensée langienne pour finir, pleine de lucidité: "Soyons clairs: la société du spectacle et l'ordre marchand dirigent le monde dans lequel nous évoluons depuis des décennies. Il ne s'agit donc pas de créer une rupture dans la politique culturelle, mais de s'interroger sur ce qui doit être un musée universel à l'heure de la mondialisation, d'élargir ses missions et ses publics".

    Et Ségolène, elle en pense quoi de tout ça?

  • L'extraordinaire voyage du Quai Branly

    medium_Branly_1.jpgmedium_Branly_2.jpg[g]Le dernier né des musées parisiens consacré aux arts premiers invite à la passionnante aventure des civilisations.[/g]
    Ne manquez pas de découvrir le nouveau musée du Quai Branly, vous ne regretterez pas cet extraordinaire voyage dans les civilisations d'Afrique, des Amériques, d'Océanie et d'Asie. Extraordinaire d'abord grâce au lieu crée par l'architecte Jean Nouvel. Un « musée » dites-vous ? Non, une forêt tropicale ou une cabane dans les branches ! L'esprit architectural du lieu inspire sa présentation muséographique. Plus rien à voir avec ces musées ethno poussiéreux et de posture post-coloniale de jadis. Ici, l'espace, les objets (3500 présentés dans la collection permanente), les supports multimédia (photo, films vidéo, bornes interactives... ) la lumière (tamisée comme entre les branches d'une forêt équatoriale ou d'une jungle asiatique), les matériaux, les couleurs tout est fait pour permettre au visiteur de pénétrer presque spirituellement dans cette histoire humaine.  « C'est un musée bâti autour d'une collection. Où tout est fait pour provoquer l'éclosion de l'émotion portée par l'objet premier », suggère Jean Nouvel.
    [g]Dans un écrin végétal[/g]
    Le même esprit entoure le bâtiment grâce à l'inspiration végétale de Gilles Clément qui décline ces principes sur 18000 m2 d'espaces « verts ». Un mur végétal sur la façade donnant sur la Seine, un amphithéâtre de verdure - qui communique avec le théâtre intérieur de 500 places - des graminées, des arbres d'ici et d'ailleurs, des lianes pour constituer un écrin naturel qui donnera au fil des années encore plus l'impression au musée du Quai Branly d'être accroché dans un ailleurs en plein cœur de Paris.
    En empruntant la rampe sinusoïdale de 180 mètres qui déroule son ruban animé de projections vidéo, laissez-vous embarquer dans le voyage qui vous attend sur le plateau des collections où chaque objet (céramiques, sculptures, costumes, parures, bijoux... ) semble vouloir vous raconter son histoire. Tendez l'oreille aux musiques et aux mélopées d'Afrique ou d'Océanie qui traversent la quasi pénombre de cet espace qui magnifie le petit et le grand, le banal quotidien, le solennel ou le secret d'une humanité qui vous semblera tout à coup si proche... Comme le disait autrement Claude Lévi-Strauss ce que nous avons tous en commun, c'est d'être unique.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu