Avertir le modérateur

collège

  • Mauvaise blague sur le blog: Ségolène piégée?

    Cliquer et regarder. Après chacun se fait son opinion des propos de la candidate à la candidature socialiste à la présidentielle concernant les profs de collège. Regardons l'ensemble de la vidéo "pirate" sortie sur le site Dailymotion et que l'ensemble des médias se sont empressés de reprendre, du moins la petite phrase où Ségo avance l'idée "révolutionnaire" (?) de demander aux profs de collège de faire leurs 35 heures dans leurs établissements pour mieux aider les élèves en difficulté.

    On peut être d'accord ou pas avec cette proposition: ceux qui connaissent les conditions de travail d'un prof en ZEP prendront cela comme une insulte à leur engagement; d'autres persuadés que les profs ne maîtrisent plus ces élèves se diront que c'est normal qu'ils ne veuillent pas consacrer plus de temps que le temps d'un cours (quand la notion de cours elle-même reste possible) dans ces collèges difficiles. Sans compter que le temps de travail d'un prof au final c'est peut-être plus que son temps de présence visible dans le collège. Mais là n'est pas ma question.

    Je voudrais plutôt interroger le processus de communication qui se déploie sur ce cas précis. Réunion à Angers, quelqu'un allume un camescope. On est malgré tout en public même s'il s'agit d'un cercle fermé. Mais ce n'est pas non plus une conversation de bistrot entre quatre militants PS. Ségolène a sûrement vu qu'on la filmait. Elle ne s'imaginait peut-être pas que ses propos allaient être relayés sur un site de publication de vidéo amateurs en ligne et que toute la France médiatique, politique et enseignante allait s'exciter là-dessus. Bien sûr, elle ose le mot "révolutionnaire" pour introduire son propos. Dans d'autres circonstances elle avait lancé des pavés "droitiers" ou "réactionnaires de bon sens"  dans la mare socialiste bien pensante à gauche, comme autant de skuds médiatiques permettant de situer le débat en dehors de l'idéologie pour penser en quelque sorte à haute voix avec le peuple.

    Le net, les blogs, les vidéos partagées, les téléphones portables qui permettent de photographier, de filmer, ont complètement changé la donne. La pratique du fameux "off" , cette manière de dire entre deux portes en disant qu'il ne faut surtout pas répéter (du moins publier, tout en espérant quand même tirer profit de ce qu'on vient de dire), qui illustrait une "confiance mutuelle" (collusion?) entre politiques et journalistes, est en train d'éclater.

    Finalement, piégée ou pas, Ségolène réussit un nouveau coup médiatique, et, une fois de plus, c'est par rapport à elle que tous les autres sont obligés de se situer. A se demander qui a balancé cette vidéo sur le net. En pub, cela s'appelle du buzz et c'est souvent payant. Le buzz politique même s'il était peut-être ici involontaire sera-t-il finalement profitable à la candidate?

    Dans l'opinion publique? Peut-être, car les Français ont parfois quelques raisons d'être fâchés avec le système éducatif sans pour autant penser que les profs ne travailleraient pas assez. Mais quand même, on attend tellement de l'école dans une société où l'éducation parentale ne réussit plus toujours à guider les enfants, que l'institution scolaire, notamment le collège au moment de l'adolescence, fait un parfait bouc émissaire.

    Allons néanmoins voir sur les blogs enseignants ce qui va se dire sur cette nouvelle pensée royale...

    http://www.dailymotion.com/video/xm4ph_profs-segolene-en-off

    http://johnpaullepers.blogs.com/john_paul_lepers_leblog/2006/11/sgolne_les_35_h.html

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu