Avertir le modérateur

gratuits

  • Déficit de l'offre?

    A lire l'interview de Pierre-Jean Bozzo, directeur général du quotidien gratuit 20 Minutes, on peut effectivement s'interroger sur la crise de l'offre dans le domaine de la presse d'information.

    « Le premier problème est un problème de contenus pas adaptés. Le second est la question de l’éthique des journalistes, confrontés à la perte de confiance du public et au déclin  de leur crédibilité », confie l'intéréssé à l'AFP, un rien provocateur quand on sait que beaucoup de journalistes restent très distants par rapport à l'offre éditoriale d'un produit comme 20 Minutes, osant souvent la sanction extrême de "mal information" (comme on parle de mal bouffe) ou de zapping sans intérêt sur l'actu...

    Crise de l'offre donc, comme le pense certains observateurs, plus que crise de la demande? Le scoop fait-il vendre, du moins la presse dite "de qualité"? Les sites comme Rue 89 ou Médiapart ont tablé sur cette posture de l'information exclusive, indépendante... Mais peuvent-ils s'aligner contre des "exclus" du type "qui est le père du futur bébé de Rachida Dati"?

     

     

     

  • Les journaux ont vu leur diffusion augmenter en 2007

    On a tendance à penser que la presse écrite courbe le dos devant le développement d'internet, mais pourtant en 2007 la diffusion des journaux à l'échelle mondiale a encore augmenté, grâce aussi aux gratuits mais pas uniquement.

    C'est ce que révèle l'Association Mondiale des Journaux dans son rapport annuel. Voici quelques chiffres qui illustrent cette tendance:

    + 2, 57% pour les journaux payants

    + 3,65 % si on y ajoute la diffusion des journaux gratuits

    + 14 %, c'est la progression sur les cinq dernières années de la presse payante et gratuite

    Les journaux gratuits représentent 7 % de la diffusion mondiale des journaux, et l'Europe constitue un terrain privilégié puisquece marché capte à lui seul 23 % de leur diffusion.

    Parallèlement à la progression de la diffusion des journaux, les recettes publicitaires ont aussi augmenté en 2007 (+ 0,86 % l'an dernier, + 12, 84 sur les cinq dernières années).

    La presse écrite reste le média le plus utilisé par la publicité à l'échelle de la planète avec 40 % de part de marché contre 38 % à la télévision.

     

     

  • Bild renonce à se franciser

    medium_Bild1.2.jpgAprès deux ans de préparation, après avoir suscité un légitime émoi parmi les quotidiens populaires (Le Parisien/ Aujourd'hui en France) mais aussi la presse quotidienne régionale, Axel Springer renonce à lancer la version française de son tabloïd allemand vedette, Bild.medium_bildamsonntag_180606_titel.2.jpg

    On attendait l'arrivée de ce clone frenchie du populaire quotidien (de boulevard) du soir allemand pour le second semestre 2007. Objectif affiché du magnat de la presse germanique, 500 000 exemplaires dans un premier temps, puis le million très vite. Ce qui l'aurait placé en tête des ventes de journaux payants dans l'hexagone. Après le succès remporté par la même opération en Pologne avec le quotidien Fakt...

    medium_Fakt.2.jpg

    Le créneau du "grand journal populaire de qualité", Le parisien / Aujourd'hui en France y était déjà installé. Mais l'autre angle d'attaque de Springer c''était le prix: 0,50 centimes d'euros.

    L'équipe recrutée par Axel Springer, avec à la direction de la rédaction Rémy Dessarts, a réalisé des numéros zéros, fait tester ces derniers, bref tout ce qu'on fait et le mieux possible quand on envisage d'investir 200 millions d'euros sur 3 ans.

    Mais c'était oublier que pour réussir à vendre un million d'exemplaires il faut que le produit soit parfaitement accessible aux futurs acheteurs-lecteurs. Autrement dit qu'on le trouve partout si possible. C'est aussi la clef du succès de Bild en Allemagne. Or en France, le nombre de points de vente de journaux a plutôt tendance à se réduire et en tout cas ne compte que 28 000 points de vente. Cela représente un point de vente pour 2000 habitants, alors qu'en Allemagne on en trouve 1 pour 800 habitants déjà!

    Et les NMPP (Nouvelle Messageries de la Presse Parisienne) ne peuvent créeer que 5000 points de vente nouveaux dans les prochaines années, alors que le groupe Springer, pour asseoir sa stratégie, en réclame 10 000 de plus... d'ici la fin 2007: autant en appeler au Père Noël!

    Même si le Bild français ne sort plus, Le Parisien semble vouloir poursuivre le développement de ce qui devait être le contre-feu (baptisé T9) face à l'attaque de Springer.

    Axel Spinger a déjà changé son fusil d'épaule et racheté le site aufeminin.com

    Au moins sur le net, il ne risque pas de manquer de kiosques!

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu