Avertir le modérateur

liberté

  • Des images sous contrôle

    Dire que la communication est devenue la première arme des candidats à l'élection présidentielle, c'est comme enfoncer une porte grande ouverte! On avait compris depuis un certain temps que le monde politique avait habillement investi les techniques de l'information pour formater à sa main le travail des médias, et donc des journalistes. La bonne vieille conférence de presse a du plomb dans l'aile. Avec tous les chargé(e)s de com qui traînent dans tous les cabinets politiques, la règle d'or c'est désormais, maîtrisons l'information pour mieux maîtrise l'image (celle du candidat en l'occurence).

    Que ce soit au PS ou à l'UMP, la dernière nouveauté c'est de produire directement le contenu images des meetings des candidats. Ce dimanche à Versailles, l'UMP a réalisé un show parfait pour le sacre de Sarko devant près de 80 000 militants réunis pour ce qui devait être un plébiscite et l'affichage insolent de l'unité de ce grand parti reconstitué en machine de guerre électorale après quelques ratés internes. Là, la "prod" UMP a fait du bon boulot. Couronnement de première classe garanti. L'arrivée de Villepin? Discrète et surtout pas relayée sur grand écran! Histoire de ne pas exciter quelques rebelles non encore remobilisés derrière le leader maximo-Sarko.

    Nos confrères des télévisions privées et publiques n'ont pas pu travailler à leur guise. Les chaînes n'ont qu'à reprendre les images formatées et validées par les partis, gracieusement fournies. Pour le reste, les journalistes reporters d'images pourraient presque laisser leur caméra au vestiaire tant les restrictions dans le choix des plans convergent vers un compte-rendu politiquement correct car très "encadré"...

    Bien sûr, il y avait déjà pour la presse écrite les veilles habitudes des interviews relues par les interviewés (et éventuellement amendées, réécrites, expurgées quand les mots dépassaient évidemment la pensée... ). Règle du jeu acceptée par la plupart des journaux, certains faisant toutefois leur mea-culpa public en signalant la chose à leurs lecteurs.

    De la à dire que les médias sont complètement sous la coupe du politique? Certainement pas, heureusement. Mais il serait heureux que cette campagne présidentielle puisse faire réagir les professionnels de l'information!

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu