Avertir le modérateur

protection des sources

  • Quel statut pour les journalistes?

    Dernier point abordé par le rapport du sénat sur l'avenir de la presse, celui concernant les journalistes. Le sénat préconise en résumé de "conforter le statut des journalistes". Selon deux axes de réflexion et d'action:

    • intégrer des chartes d'éthique et de déontologie des journalistes au sein des textes régissant la profession et notamment de la convention collective des journalistes professionnels. Plus que symbolique, cette avancée viserait à redonner aux journalistes un garde-fou opposable et par là-même un nouvel espace d'indépendance cautionné par des valeurs librement acceptées qu'on s'impose de respecter. La liberté du journaliste en sera-t-elle plus accomplie? La qualité de l'information en bénéfiera-t-elle?
    • garantir la protection des sources dans le droit positif français. "Il convient ainsi de préciser qu'il ne pourra être porté atteinte au droit des journalistes à la protection de leurs sources d'information qu'à titre exceptionnel et lorsque la nature de l'infraction, sa particulière gravité, le justifient. Il paraît également nécessaire d'étendre au domicile des journalistes les règles spécifiques applicables aux perquisitions effectuées dans une entreprise de presse, protégeant ainsi le travail des nombreux journalistes indépendants et free-lance." indique le rapport.

    DANS QUEL CONTEXTE?

    Au-delà des pratiques individuelles et des codes déontologiques gravés dans les tables du sacro-saint statut, l'évolution du métier, les changements de postures des professionnels de la profession, les grandes mutations intervenues dans leur environnement et notamment parmi leur(s) public(s), lui aussi dans une nouvelle posture face à l'information et ceux qui la font, on peut s'interroger aussi sur le contexte des entreprises de presse aujourd'hui où ne règne pas toujours un climat serein et libéré de toute contrainte, économique notamment.

    Le sénat n'a pas manqué dans son rapport de relever aussi ces paramètres contextuels. Relevant "les inquiétudes légitimes des journalistes", le rapport qui cite en exemple une affaire qui vient ces derniers jours encore d'alimenter la chronique, celle de la vente des Echos par Pearson au groupe LVMH: "Les inquiétudes exprimées par les 220 journalistes des Echos à l'occasion du rachat du titre par M. Bernard Arnault illustrent le désarroi d'une profession précarisée qui lutte pour conserver une indépendance mise à mal par des pressions de plus en plus nombreuses."

    Par delà ce cas d'actualité, les sénateurs identifient la précarité de l'emploi dans des groupes de presse soumis à des difficultés économiques où souvent - mais pas eux seuls disons-le quand même - les effectifs de la rédaction servent de "variables d'ajustement" dans des plans de reprise en main. Ce qui entraine aussi des réorganisations au sein des rédactions dont on ne peut, a priori, penser qu'elles sont nécessairement synonymes d'amélioration de la qualité et de l'offre rédactionnelle et des conditions d'exercice du métier. Même si, l'adaptation aux nouveaux modes de communication et aux nouveaux supports peut elle aussi nécessiter des réorganisations - même à effectif constant - qui ne sont pas toujours saluées avec enthousiasme par les rédactions de la presse écrite...

    LA PRESSION ECONOMIQUE ET POLITIQUE 

    La pression économique peut aussi devenir une pression politique comme l'ont démontré quelques exemples ces derniers temps où la censure d'une direction suite à l'intervention d'un actionnaire lui-même ami proche d'un politique ont donné au journaliste le statut de... victime.

    Cela dit, restons juste avec tout le monde. Les journalistes ne sont ni de vertueux professionnels ne pactisant jamais avec le pouvoir, ni d'affreux vendus attendant les consignes d'un patron inféodé à un pouvoir économique et/ou politique.

    LE PUBLIC JUGE ULTIME 

    Finalement, ici comme ailleurs, c'est le client qui est roi. Et si les journaux sont moins lus et moins vendus, c'est que l'ensemble d'une profession - médias et journalistes confondus - ne leur propose certainement plus une offre adaptée à leurs attentes.

     

     

     

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu