Avertir le modérateur

tram

  • Non-Stop de Rehberger: suite

    Nouvelles interventions sur l'oeuvre de Tobias Rehberger, "Non-stop" l'une de ses propositions dans le cadre de la commande publique artistique du tram de Mulhouse (Haut-Rhin)...

    Rehb2.JPG

    Rehb3.JPGRehb4.JPG

  • Non-Stop de Rehberger

    "Non-stop", c'est le titre de l'une des oeuvres imaginées par Tobias Rebherger dans le cadre de la commande publique artistique du tram de Mulhouse (Haut-Rhin- France). Il s'agit d'une construction en béton figurant un "bus stop" désaffecté. L'oeuvre a d'ailleurs été "veilli" à coup de masse par l'artiste lui-même avant d'être livrée à l'espace public, avec un message clair: il s'agit d'un espace de liberté pour tous les taggeurs...

    Quelqu'un a pris l'artiste allemand au pied de la lettre avec une forme de provocation ajoutant au jeu en gratifiant le mur arrière de cet abri à bus d'un "défense d'afficher" péremptoire... Qui va oser maintenant braver l'interdiction née de la proclamation de la libre expression?

    nonstop_affiche.JPG

  • Commande publique: Rehberger à Mulhouse

    L'arrivée du tram à Mulhouse (Haut-Rhin) s'est accompagnée d'une démarche originale de commande publique artistique. Aiguilloné par François Barré, un comité d'experts a choisi deux artistes pour intervenir sur chacune des deux lignes de ce nouveau réseau de transport en commun.

    La première ligne a été confiée à Daniel Buren qui a proposé une véritable "trame" urbaine, inscrivant son passage sous al forme d'arches de part et d'autre des 12 stations de la ligne. Ces arches se prolongent au sol et sur les façades de certains bâtiments, y compris à distance. Un travail fort et complètement intégré à l'espace urbain d'autant que les arches sont également utilisées comme éléments porte-lignes. Cette première oeuvre a donné d'emblée au tram mulhousien - apr ailleurs designé par le Catalan Peret et dont les annonces sonores aux stations ont été créées par Pierre Henry - une personnalité singulière.
    Le choix de l'artiste auquel la seconde ligne a été dévolue a porté sur Tobias Rehberger. Ses propositions tout au long de la deuxième ligne relève d'un registre radicalement différent. Là où Buren impose sa lecture de la ville et de l'espace urbvain, Rehberger stimule au contraire l'imaginaire et incite les usagers (voyageurs, habitants) à participer à l'oeuvre.

    Pour des raisons techniques la réalisation des pièces de Rehberger a tardé, mais les premières ouevres commen

    cent à être mises en place.

    Ainsi, "Garages Monstruits" des oeuvres très plastiques installées à l'arrêt de la Cité de l'Automobile-Collection Schlumpf dont voici les premières images.

    33b757f60bbe6335ee648e7fa16338de.jpg

     

    2b870c6a8f0214c256316b8189b640e1.jpg

     

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu